Moi, Caramel Mou


18/09/12

Mon stage, mes emmerdes #2


Aujourd'hui, c'est mardi et je vous gratifie d'un nouvel épisode de mon stage, mes emmerdes. Je tiens à consigner par écrit, toutes mes petites péripéties.  A ceux qui auraient raté le premier volet : sachez qu'il n'est jamais trop tard pour être un bon lecteur, cliquez ici : épisode 1. Aujourd'hui, j'entame ma troisième semaine de stage. Ô temps, suspends ton vol, prends des vacances, tu passes trop vite. Je me plais bien ici. Je m'étonne de jour en jour et j'ai l'impression que ces six mois vont s'évaporer comme le ferait une tablette de chocolat sur ma table de chevet. Mais ne parlons pas de choses qui fâchent [hein ? Le titre c'est mon stage, mes emmerdes, donc je suis censée évoquer des choses qui fâchent. Certes. Mais la monotonie m'ennuie et la logique aussi. Dîtes vous que c'est comme le Paris-Dakar : délocalisé en Argentine, il conserve son appellation d'origine ]. Parlons beaucoup, parlons bien, parlons us et coutumes. Car voyez-vous chers lecteurs, j'ai recensé pour vous un certain nombre [trois en fait] de traditions fort sympathiques qui pullulent [mot rigolo] au sein de mon organisation : 

 

studying_____2_by_potterhead421-d5be2v5

source

 

  • Le petit-déjeuner du vendredi : toutes les deux semaines, des employés en binôme organisent un petit-déjeuner pour tout le département. Nous stagiaires non rémunérés sommes élégamment dispensés de cette tâche [encore heureux]. Nous participons autrement : nous faisons honneur au repas si généreusement offert. La convivialité est au rendez-vous entre deux bouchées de gâteau au chocolat et une gorgée de jus d'orange. Je me suis renseignée, il s'agit d'une tradition danoise. Pour l'anecdote, tous les vendredis, de toutes les deux semaines, les boulangeries sont à cours de pain [véridique]. 
  • L'apéro du vendredi [oui, le vendredi est un jour très important] : tous les vendredis, à 17h, c'est l'heure de l'apéro. Tous les départements sont cordialement invités à décompresser, papoter et socialiser autour d'une biè... boisson. Je n'y suis encore jamais allée car le vendredi, à 17h, Caramel Mou n'a qu'une envie, celle de rentrer chez elle et de roupiller dans son emballage. Tous les vendredis, je me dis que j'irai le vendredi suivant et ainsi de suite. J'ai vécu un an à Paris. J'ai quitté Paris sans visiter Versailles pour les mêmes raisons. C'est décidé, vendredi prochain, j'y vais. Motivation supplémentaire Note personnelle : j'y croiserai peut-être le beau gosse du deuxième.
  • Les anniversaires : vendredi dernier [pure coïncidence mais si un génie m'apparaissait et me proposait de garder un seul jour de travail, je choisirai le vendredi ce qui finalement ne servirait à rien, les autres jours ouvrés ayant été éliminés, bref], une collègue m'a conviée à sa petite fête d'anniversaire qui s'est tenue ... dans une salle de réunion. C'est une tradition, tous les anniversaires sont fêtés en petits comités, certes, mais toujours en grande pompe. Bilan : quatre gâteaux [des raisins, du chocolat, des chips], une indigestion [mais si Caramel Mou, tu dois absolument goûter ce merveilleux gâteau danois]. Mon estomac aurait pu doucement s'en remettre si le lendemain, je ne m'étais pas rendue à un concours de gâteaux [je suis incurable]Le but ? Goûter une quarantaine de gâteaux et exercer son droit de vote. Ci-dessous, un petit aperçu [c'est légèrement kitschou, je vous l'accorde] :

 

IMG_1677

 

Sur ce premier bilan culinaire, je vous informe que j'ai vécu mon premier séminaire. Trois jours de réunion entre gens très importants venus d'ici et d'ailleurs qui prennent d'importantes décisions. Nous stagiaires, fraîchement arrivés, n'avons évidemment pas participé au débat [encore heureux]. Nous étions sagement assis en rang d'oignons au fond de la salle [sentiment d'inutilité activé], munis de l'outil numéro un du parfait petit stagiaire : le calepin. Nous avons également apprécié les pauses café [thé, café et petits gâteaux] et les pause déjeuner [lunch box fort savoureuses d'ailleurs. Bravo au cuisinier] à leur juste valeur. Nous avons même connu notre petit moment de gloire quand le fruit de notre travail acharné fut présenté à l'assemblée. Good job nous a dit le Grand Manitou. Il y a des jours où je me sens particulièrement brillante et intelligente [je m'autocongratule en toute modestie d'autant plus que c'était MON idée. Travail d'équipe oblige, les mérites sont partagés. Vous ai-je déjà dit ce que je pensais réellement des travaux de groupe ? Groupe est un grand mot, nous étions deux. Bref, et si je mettais un copyright ? Hein ? Mais non, je ne suis pas narcissique ... rooooooo ... mais le fait est que c'était MON idée]. J'ai beaucoup mangé appris. Je reviendrai. 

 

Breakfast_by_karolinaa

source

 

Après le séminaire, j'ai enchaîné directement sur une période de formation actuellement en cours. Donne moi ta main et prend la mienne. La cloche a sonné, ça signifie, la rue est à nous, que la joie vienne. Mais oui, mais oui, l'école est finie je suis diplômée.

 

 

Pas du tout en fait. Nous stagiaires, peu expérimentés, sommes encore particulièrement très bêtes novices. Il est important que tous les petits nouveaux prennent connaissance du fonctionnement de l'organisation et des différents outils qu'elle possède. C'est ... chiant instructif. Il existe deux types de formateurs : le soporifique et le "je me la joue interactif". Le soporifique est ... comme son nom l'indique soporifique [trois latte plus tard, Caramel Mou sommeille toujours] et le "je me la joue interactif" est passionnant mais un brin stressant. Car voyez-vous chers lecteurs, l'autre jour, cet homme brillant nous présentait le logiciel dont il était l'auteur [la classe internationale tout de même]. Cet homme brillant a eu la brillante idée de faire passer une sorte de hochet parmi nous [présentation ouverte à tout le département]. Le but ? La personne détentrice du hochet répond à une question et passe le témoin à son voisin qui a son tour répond à une question et passe le témoin à son voisin qui a sont tour ... bref ... L'idée du hochet ou comment se sentir bête quand on arrive pas à répondre à la question en question [petite goutte à la tempe]. Conséquence : l'idée n'a pas plu. La moitié de l'audience s'est envolée avant la fin de la présentation. Ce n'était pas très intéressant m'ont affirmé mes collègues. Nous n'avons pas jugé utile de rester. Que nenni point du tout. C'est la faute au hochet, j'en suis persuadée. Je suis restée jusqu'au bout car le bon petit stagiaire ne peut raisonnablement pas s'enfuir d'une formation en cours.  

Sur ce constat, s'achève l'épisode 2 de mon stage, mes emmerdes. Sans mauvais jeu de mots aucun, je me régale. Chers lecteurs, êtes-vous les heureuses victimes d'us et coutumes fort sympathiques, de formateurs zélés ou d'expériences inédites ? Un, deux, trois ... Commentez [ou pas]. 

Posté par Caramel à 23:11 - Donnez votre avis ! [11]

Rendez-vous sur Hellocoton !

    Le gateau est un poil kitchou, je l'avoue. Mais, Dawn, qu'est-ce qu'il a l'air bon !
    Des bisous,
    Lauranne

    http://laurannefaitdesbetises.blogspot.be

    Posté par Lauranne, 18/09/12 à 23:08
  • Je vais aller en stage d'entreprise cette année, et en te lisant, je sens que je vais vivre.. des moments épiques. Bref ça promet. Bon courage à toi en tout cas, tu en auras besoin!

    Posté par La Comtesse, 18/09/12 à 23:14
  • Dans l'entreprise où j'étais en job d'été, on organisait aussi, le vendredi un ptit dej collectif, alors qu'on était en France mais dis donc, tu as bien mangé durant ce stage bisous!

    Posté par Elo, 19/09/12 à 13:47
  • Tu me fais rêver avec ce stage, et ces gateaux. Nous quand on fait un pot (uniquement pour les départs) personne n'a envie d'y aller tellement l'ambiance est pourrie. Je jour où je partirai je ferai tout pour qu'il n'y ait pas de pot!!!

    Posté par Steph, 19/09/12 à 15:11
  • oh, ce stage a l'ai délicieux ! euh pardon, je voulais dire super

    Posté par YumeWolf, 19/09/12 à 15:54
  • Euh comment dire...j'aime la bouffe...j'aime le Danemark ^^
    C'est mignon ces petites traditions, et le gâteau me fait de l'oeil ^^

    Posté par pti'bâton, 19/09/12 à 21:48
  • je trouve ca super d'organiser des trucs comme ça car ça permet d'échanger et de se connaitre un peu plus qu'avec les simples relations de boulot !

    Posté par une.berlingotte, 20/09/12 à 08:58
  • @La Comtesse : épique dont tu te souviendras longtemps. Je te souhaite bon courage pour ton nouveau stage ^^
    @Elo : et je continue à bien manger. J'ai oublié d'évoquer la super cantine ... Hé hé hé ...
    @Steph : oulalalalala. Pas très funkie tout ça :/ Même pas de bonnes choses à manger pour compenser ?!!!
    @YumeWolf : oui effectivement. J'en profite pour te dire que je n'ai pas oublié l'envoie du colis. Il est en cours de finalisation
    @Pti'Bâton : la vérité est plus dur à entendre, ce gâteau en particulier était juste ... beau ... Peu bon J'avoue. Il n'était pas bon du tout;
    @une.berlingotte : miam, une berlingotte qui passe par ici. Un conseil : fuis, hi, hi, hi ...

    Posté par CaramelMou, 22/09/12 à 10:00
  • Malgré les ennuis, tu as l'air d'être tombée sur un sacré stage dis moi !
    Bonne continuation, et bon courage !

    Posté par Kezako, 23/09/12 à 12:50
  • Merci Kezako Vi je l'aime bien mon stage ^^

    Posté par CaramelMou, 23/09/12 à 14:23
  • Hahaha, tu me fais rire avec tes tribulations !
    Mais je te soutiens, je suis sûre qu'ils sont partis à cause du hochet, ces lâches ! On a un peu le même genre de technique en cours : un groupe passe devant l'amphi, présente son travail, et CHAQUE élève doit faire un commentaire (constructif, en plus) sur la présentation. Bref, que du bonheur. Surtout quand tu penses que dans pas si longtemps, c'est ton groupe qui passe, et le mec, là-bas, il a bien cassé le groupe qui vient de passer à la moulinette.

    Moi, le gâteau, je le trouve pas kitch du tout, il a même l'air succulent ! Il était comment ?

    Posté par Melon au Jambon, 26/09/12 à 20:14
Poster un commentaire